La pompe à chaleur air-air, éligible à la prime énergie EDF

Le principe d’une pompe à chaleur (PAC) air-air consiste à récupérer les calories de l’air extérieur afin de les utiliser pour chauffer l’intérieur d’un logement. À ce principe de base, il est possible d’ajouter la fonction « réversible » qui utilise alors l’air collecté à l’extérieur pour rafraîchir l’intérieur. Autrement dit, avec un PAC air-air réversible, vous pouvez conjuguer chaleur et fraîcheur en fonction des saisons. Présentation d’une source de précieuses économies…

Les arguments de la pompe à chaleur air-air

La pompe à chaleur air-air compte une unité extérieure, chargée de capter l’air extérieur et de l’envoyer à l’intérieur sous forme liquide frigorigène et une unité intérieure qui transforme les calories en chaleur et le diffuse dans les pièces par le biais de ventilo-convecteurs. Selon les modèles, il existe un modèle à l’intérieur du logement (mono-split) ou plusieurs (multi-split).

Au titre de ses inconvénients, il faut savoir que le niveau sonore de ce dispositif peut gêner, même si une bonne installation peut en diminuer les effets (dalle bétonnée au sol). Sinon, la pompe à chaleur air-air est un système qui peut compléter des installations déjà présentes – notamment des logements pourvus de radiateurs électriques. Modulable pièce par pièce, elle s’adapte aux besoins de chauffage de chaque espace. Avec un mode « économique », elle permet de réaliser jusqu’à 50 % d’économie d’énergie. Son caractère réversible en fait un atout en hiver comme en été, tout en demeurant stable, malgré les changements extérieurs de températures. À l’achat comme à l’installation, la PAC air-air s’avère abordable, sans compter qu’elle peut bénéficier de la prime énergie d’EDF…

Les critères d’éligibilité à la prime énergie d’EDF

Aux atouts intrinsèques de la pompe à chaleur air-air s’ajoute sa possibilité éligibilité à la prime énergie d’EDF. Parmi les critères à respecter, il faut que :

Les travaux soient réalisés par un professionnel.

Le coefficient de performance saisonnier (SCOP) soit supérieur ou égal à 3,9.

La puissance nominale de la PAC soit inférieure ou égale à 12 kW.

Attention, l’éligibilité à la prime impose aussi la mention de ces éléments sur la facture de l’entreprise sollicitée : la mise en place et la fourniture du système, la marque et la référence du produit, le SCOP et la puissance nominale de la PAC air-air. Enfin, il faut savoir que le montant de la prime dépend de plusieurs autres éléments, tels que votre localisation géographique, les caractéristiques de votre habitation ou encore vos conditions de ressources.

Pour en bénéficier, il suffit de s’inscrire gratuitement sur le site, avant d’entamer les travaux, estimer sa prime (avec les différents devis collectés), créer son dossier en ligne (vérification de son éligibilité et des qualifications RGE du professionnel) et l’envoyer (devis ou bon de commande signé, facture des travaux, attestation sur l’honneur et qualification RGE du professionnel, voire, le cas échéant, l’avis d’imposition) pour recevoir la prime par chèque à sa validation sous un délai d’un mois.

D’autres aides financières sont possibles selon le type de travaux réalisé. Pour en connaître la liste, cliquez ici.

Source image: pixabay

Copyright ©2020 - All rights reserved.